La transition énergétique contemporaine, qui consiste à réduire fortement la consommation, à passer aux énergies renouvelables et à gagner en efficacité, constitue la principale réponse attendue au changement climatique. Elle représente un défi considérable en matière de paysage : à la fois dans sa dimension matérielle, en transformant profondément le territoire et les façons de vivre ; et dans sa dimension sensible, en termes d’acceptabilité sociale. Comment l’histoire peut-elle éclairer ces enjeux contemporains ? C’est la question que le colloque annuel 2019 de la Chaire « paysage et énergie » propose d’alimenter. 

Cette question globale en ouvre bien d’autres. Quelles relations nos sociétés ont elles établi avec l’énergie ? Comment ont elles façonné leurs cadres et leurs modes de vie à la faveur des ressources et des techniques pour les rendre disponibles ? De quel poids pèsent les révolutions industrielles dans le bouleversement de la relation des hommes au monde ? Comment les mutations paysagères liées aux énergies ont elles été perçues par les populations au fil de l’histoire  ? Quelles résistances et quelles acceptations se sont fait jour ? Comment l’histoire énergétique singulière de la France, au cours des dernières décennies, éclaire‑t-elle les débats contemporains liés à la transition énergétique et paysagère du pays ?

Telles sont quelques-unes des questions que les intervenants du colloque, majoritairement historiens, aborderont au travers de leurs exposés.

Programme et inscription