Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages

Publications

[Conseil d'Etat] Par un arrêt du 21 août 2019, le Conseil d’État a apporté des précisions sur l’appréciation de l’indépendance de l’autorité environnementale

Par son arrêt du 21 août 2019, la Haute Juridiction considère qu’« en jugeant que (…) la procédure suivie en l’espèce n’avait pas été entachée d’irrégularité par la circonstance que le préfet de la Loire-Atlantique, préfet de la région Pays-de-la-Loire, était, à la fois, autorité décisionnaire pour le projet déclaré d’utilité publique par l’arrêté attaqué et autorité environnementale chargée d’émettre un avis sur ce projet, la cour administrative d’appel a entaché les arrêts attaqués d’erreurs de droit ».

Lire la décision du Conseil d'Etat

[Article] Working with nature to resolve urgent societal challenges

The Commission has published two new guidance documents implementing the Commission’s action plan for nature, people and the economy : “EU guidance on integrating ecosystems and their services into decision-making” and “Guidance on a strategic framework for further supporting the deployment of EU level green and blue infrastructure”. These new guidance documents should serve as an important reference point to developing future policy initiatives.
https://ec.europa.eu/info/news/working-nature-resolve-urgent-societal-challenges-2019-sep-03_en

[Articles] revue d'Humanité et Biodiversité

La revue d'Humanité et Biodiversité propose d'examiner les Objectifs de Développement Durable (ODD) sous l’angle de leurs liens avec la biodiversité, en examinant ces liens avec deux approches complémentaires : Comment la biodiversité peut-elle permettre de contribuer à l’atteinte des objectifs du développement durable ? Et en quoi les objectifs du développement durable nous amènent-ils à repenser (éventuellement) notre approche de la biodiversité et de sa gestion ?

Dans la partie "Urbanisme et infrastructures, pour une nouvelle approche harmonisée avec la biodiversité", les articles de deux membres du Comité d'orientation ITTECOP : Joachim Lemeri - Eiffage : "Objectif ménagement des territoires, un nouvel aménagement du territoire" et Jean-François Lesigne - RTE : "Réseaux électriques et biodiversité"

Consulter le sommaire et commander la revue

[Livre] L’Archipel des métamorphoses – La Transition par le paysage de Bertrand Folléa

Il s’agit d’un essai qui explique pourquoi l’approche paysagère renouvelle l’aménagement de nos territoires et permet de concrétiser vraiment la transition écologique, en rendant possible et même désirable l’adaptation de nos cadres et de nos modes de vie.

[Cahier Biodiv 2050] Évaluation socioéconomique des Solutions fondées sur la nature

À l'occasion de la sortie de la publication de l'UICN International "Nature-based Solutions for Climate Change & Disaster Risk Reduction"  dans lequel le programme Nature 2050 est mis en avant, la Mission Économie de la Biodiversité du groupe Caisse des Dépôts est heureuse de vous adresser son nouveau  BIODIV'2050 dédié à l'évaluation socioéconomique des Solutions fondées sur la nature.

Lire le cahier

[Article] Apports de la modélisation spatiale pour la gestion de la trame verte et bleue

Céline Clauzel et Charlotte Bonnevalle
Openedition.org, 2019
Résumé
Face à l’inefficacité des zonages classiques de protection pour enrayer la perte de biodiversité, la mise en connexion des habitats naturels pour permettre aux espèces animales et végétales de se déplacer est devenue un enjeu majeur des politiques environnementales. L’identification et la gestion des réseaux écologiques soulève néanmoins des difficultés face à la diversité des méthodes pour analyser la connectivité et le manque de données harmonisées à l’échelle d’un pays. L’objectif de cette étude est d’utiliser la théorie des graphes pour intégrer plus finement la connectivité fonctionnelle du paysage dans la modélisation des réseaux écologiques à différentes échelles spatiales. Le recours à des données génériques et à une méthode standardisée permet d’identifier les zones nodales et les corridors de manière homogène sur l’ensemble du territoire métropolitain français et de s’affranchir des limites administratives régionales. Les résultats cartographiques mettent en évidence une trame verte à l’échelle nationale qui peut être comparée à la Trame verte et bleue existante dans une perspective d’aide à la décision.
https://journals.openedition.org/cybergeo/32333

[Article] Effectiveness of Natura 2000 areas for environmental protection in 21 European countries

Marta Kubacka, Lukasz Smaga, Regional Environmental Change pp. 1-10, publié le 31 juillet 2019
“To assess the dynamics of changes in CORINE Land Cover classes in areas of the Natura 2000 ecological network, three landscape metrics were examined. Traditional pixel-based classification, with majority rules aggregation based on the example of the CORINE Land Cover dataset, was applied. To identify the possible differences in the considered metrics, according to the year as well as to the country, statistical analysis between the linear mixed model and the variance model with repeated measurements was performed. The results of both tests are very similar. In the 1990–2012 period, the share of CORINE Land Cover class “Artificial areas” in all tested areas increased by 21.1% (the highest growth ratios were recorded in Poland, Portugal, Slovenia and in Spain). On the other hand, such countries as Slovakia, Romania, Germany, Lithuania and Estonia are characterised by the loss of artificial areas. At the same time, the share of “Forest and semi-natural areas” as well as “Water bodies” increased slightly. Negative trends that took place in the periods 1990–2000 and 2000–2006 were effectively stopped in the subsequent period, 2006–2012. Overall, for all the analysed countries, a minimal loss in environmental and landscape diversity was observed. Our results may be used as a basis for drawing conclusions on the effectiveness of environmental and landscape management systems in various countries. They might also constitute the starting point for detailed analysis of the management process.”
https://link.springer.com/article/10.1007/s10113-019-01543-2

[Etude] La biodiversité dans les évaluations environnementales de la Banque Mondiale en Afrique de l’ouest

La biodiversité est menacée à tous les niveaux, et ce déclin de la biodiversité a été récemment documenté et (re-)mis en lumière par les rapports de l’IPBES (la Plateforme Inter-gouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques). Ces menaces pesant sur la biodiversité ont un impact particulièrement grand dans les pays en développement, où certaines populations sont très directement dépendantes des services écosystémiques fournis par des systèmes et paysages à biodiversité élevée. Les acteurs de la coopération, qu’ils soient au nord ou au sud, reconnaissent maintenant l’importance de la biodiversité et se doivent d’agir en faveur d’un développement inclusif qui préserve la biodiversité. Un des objectifs stratégiques d’Aichi (adoptés par les parties signataires de la Convention sur la diversité biologique) mentionne explicitement l’importance de l’intégration de la biodiversité dans toutes les décisions et politiques des gouvernements (c’est ce qu’on appelle également le ‘mainstreaming’). La biodiversité étant impactée par, et importante pour, une multitude de secteurs, une approche sectorielle classique est insuffisante pour la préserver et la gérer durablement. Il nous faut des instruments, des méthodologies qui permettent d’intégrer la biodiversité de façon systématique et robuste dans les projets, programmes et politiques.

L'étude se focalise sur la capacité des évaluations environnementales à contribuer à l’intégration de la biodiversité dans la prise de décision, en particulier dans la coopération nord-sud. Elle s'appuie sur l'analyse de la prise en compte de la biodiversité dans 18 évaluations environnementales menées dans le cadre de projets financés par la Banque Mondiale dans 10 pays d’Afrique de l’ouest, entre 2013 et 2017.

L’étude complète a été publiée dans ‘Environmental Science & Policy’.

Le webdoc ITTECOP

webdoc home