Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages

Publications

[Synthèse] Retour sur le sommet Kheops du 12 septembre 2018

Le sommet Keops s'est déroulé le 12 septembre 2018à Montréal, pendant une demi-journée, plus d'une quarantaine de personnes ont mis en commun leurs réflexions ou questionnement sur les enjeux sociaux attachés aux grands projets d'infrastructure.
Lire la synthèse

[Règle professionnelle] du paysage sur les travaux de génie écologique : Création et entretien d’aménagements favorables à la biodiversité et aux écosystèmes

Le génie écologique est défini comme l’ensemble des activités d'études et de suivis, de maîtrise d'oeuvre et de travaux favorisant la résilience des écosystèmes et s'appuyant sur les principes de l'ingénierie écologique (adapté des statuts de l’A-IGÉco, 2014). Il permet notamment la reconstitution de milieux naturels, la restauration de milieux dégradés et l’optimisation de fonctions assurées par les écosystèmes (source : Journal Officiel du 18 août 2015).

Dans le cadre d’un projet de génie écologique, les finalités de l’intervention sont prioritairement la préservation et la restauration de la biodiversité et de la fonctionnalité de l’écosystème, d’où une approche et des contraintes spécifiques.

Ces règles professionnelles visent à compléter les cahiers des charges remis à l’entreprise qui réalise les travaux de génie écologique. Elles doivent bien entendu être adaptées à chaque chantier.

Consulter les nouvelles règles

[Etude] MIRE : Impact de la révolution des usages de la Mobilité sur les Infrastructures Routières et leurs Équipements

La "route" est au cœur de toutes les mobilités en assurant près de 90% des déplacements des personnes et des biens. Son usage évolue très rapidement. Les discours portés aujourd’hui par les acteurs des mobilités routières prédisent un futur radieux, imminent et au service du consommateur, composé de véhicules connectés, autonomes, décarbonés. L’infrastructure routière, pourtant au cœur des mutations profondes, est largement absente de ces discours.

À l’occasion des Assises de la mobilité organisées à l’automne 2017 par le Gouvernement, ATEC-ITS, l’IDRRIM, l’IFSTTAR, Routes de France et TDIE ont choisi de constituer un groupe de travail pour analyser ensemble et dans la durée l’état des démarches prospectives portées par les différents groupes d’acteurs qui préparent la mobilité routière de demain : c’est la démarche MIRE.

Télécharger l'Étude MIRE

[Rapport] Publication du rapport 2018 de l'Autorité environnementale

Publication du rapport annuel relatif à l’exercice 2018 de l’Autorité environnementale et de la parution de la synthèse annuelle des MRAe.

Télécharger les documents

[Site Internet] Mise en ligne du site "France Mobilités"

Le site « France Mobilités » est ouvert. Il recense déjà 70 projets innovants, afin de favoriser les retours d'expérience et plus de 300 solutions de mobilité pour innover, expérimenter et déployer des projets de territoires.
www.francemobilites.fr

[Colloque Rever] Du 19 au 21 Mars 2019, Restaurer ou reconquérir, à Paris

Pour la 10ème édition de ses journées-Ateliers le réseau REVER s'est associé au Muséum national d'Histoire naturelle (Direction de l'expertise) et à l'Agence Française de la Biodiversité (Centre de Ressource Génie Ecologique), avec l'appui de l'UMS PatriNat (AFB/CNRS/MNHN), pour organiser 3 jours d'échanges pour organiser 3 jours d'échanges, de rencontres et de visites autour de la restauration écologique. Le titre retenu pour cette nouvelle édition est RESTAURER ou RECONQUÉRIR, en écho aux objectifs de reconquête de la biodiversité pour lesquels la restauration écologique est incontournable.

Pour la première fois, ce sont trois jours de rencontre qui sont proposés. Les première et seconde journées seront consacrées aux communications et aux échanges et la troisième à des visites de terrain.

Programme et inscription

Note de l’Autorité environnementale sur les projets d'infrastructures de transport routières

Publication du note de l'Autorité environnementale sur les projets d'infrastructures de transport routières .
Chaque note est une synthèse rédigée au regard des avis émis par l’Autorité environnementale lors de ses délibérations et des réflexions et questionnements qu’ils ont suscités.

Télécharger la note

A noter que la note précédente de 2017 portée sur « Évaluations socio-économiques des projets d’infrastructures linéaires de transport »

[Ouvrage] La concertation est-elle rentable ? Environnement, conflits et participation du public

À quoi sert la concertation ? Mérite-t-elle le temps, l’énergie et les budgets qui y sont consacrés ? Que peut-on, ou ne peut-on pas en attendre ? À l’inverse, à quoi s’expose-t-on faute de concertation ? 

En interrogeant les coûts et, symétriquement, les « bénéfices » de la concertation, cet ouvrage aborde un sujet peu exploré dans la littérature pourtant aujourd’hui surabondante consacrée à la concertation. 

L’ouvrage présente des contributions de scientifiques issus de différentes disciplines (économie, droit, science politique, sociologie, géographie…) et confronte des études de cas dans le secteur des déchets mais aussi de l’aménagement, de l’eau et de l’assainissement.

Cécile Blatrix (auteur), Jacques Méry (auteur)
 

Le webdoc ITTECOP

webdoc home