Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages

Actualités

[Ouvrage] Consultants et villes à l’heure de la mondialisation : expertises et jeux d’échelles

Déborah Galimberti, septembre 2019, 76 p., Éditions PUCA

On assiste depuis une vingtaine d’années à une montée en puissance dans (la production de) l’action publique urbaine des acteurs privés du conseil et de l’expertise. Qu’il s’agisse de grands cabinets comme Deloitte, KPMG ou Ernst & Young, ou d’experts-universitaires comme Richard Florida ou Peter Taylor, les consultants sont considérés comme des acteurs incontournables dans la conduite des affaires publiques. En raison de l’inscription transnationale de leurs pratiques, ils sont aussi considérés comme des acteurs naturels de l’internationalisation des villes, agissant tels des promoteurs, voire des prescripteurs, décisifs de la circulation planétaire des modèles urbains.

Cette figure de la fabrique de l’action publique qu’est le consultant, devenue presque banale tant elle est omniprésente, reste pourtant peu étudiée dans les travaux de recherche. Cet ouvrage se propose de l’éclairer, à partir d’une analyse des discours et des pratiques, et plus particulièrement du rapport à l’international des consultants, qui permet de mettre à jour les interdépendances mutuelles qui se construisent au sein des réseaux transnationaux d’expertise entre consultants et acteurs de la gouvernance urbaine.

Cet ouvrage s’inscrit dans le cadre du programme L’international comme ressource et contrainte des modes de faire la ville-cité.

Télécharger Consultants et villes à l’heure de la mondialisation : expertises et jeux d’échelles (format pdf - 2.9 Mo - 09/09/2019)

[Journées FRB 2019] Indicateurs et outils de mesure – Évaluer l’impact des activités humaines sur la biodiversité ? Les 1er et 2 octobre à Paris

Les 1er et 2 octobre, les Journées FRB 2019, organisées cette année en coopération avec l’AFB/ONB, porteront sur des indicateurs et outils de mesure de l’impact des activités humaines sur la biodiversité.

« Plus d’un million d’espèces menacées », c’est le chiffre qui a marqué les esprits cette année, au moment de la sortie du rapport de l’Ipbes sur l’état mondial de la biodiversité et des services écosystémiques. Pertes et dégradations d’habitats, surexploitations ou encore pollutions sont autant de pressions induites ou accentuées par les activités humaines qui pèsent aujourd’hui considérablement sur la biodiversité. Le constat est désormais posé et la question de la mesure des impacts de nos activités, qui joue un rôle clé pour passer à l’action, est plus que jamais d’actualité.

Dans un contexte où la France accentue son engagement pour limiter ses impacts négatifs sur la biodiversité, au travers notamment du Plan Biodiversité, et participe à la préparation de la COP15 et de l’agenda post-2020 pour la biodiversité, les différents acteurs de la société ont aujourd’hui besoin d’indicateurs et d’outils de mesure. Les acteurs publics et privés, les décideurs politiques et économiques qui s’engagent, à l’échelle d’un territoire ou d’un pays, à estimer et limiter leurs impacts sur la biodiversité, sont en quête de réponses.

Les Journées FRB 2019 seront l’occasion d’ouvrir la question de la mesure des impacts des activités humaines sur la biodiversité et d’informer sur des indicateurs et outils de mesure existants, leur utilisation actuelle et explorer ensemble leur potentiel d’appui à la décision en faveur de la biodiversité.

Programme et inscription

[Ouverture de l'appel à projets] Résilience et acceptation : quels outils pour les infrastructures ?

Prolonger la durée de vie des infrastructures tout en les adaptant à de nouveaux usagers et de nouveaux usages, faire face à des perturbations accrues engendrées par le changement climatique, améliorer l’acceptabilité par les riverains, maintenir et transformer les infrastructures avec un minimum de perturbations sur l’exploitation sont autant de défis pour les maîtres d’ouvrages et toute la filière des acteurs intervenant sur ces infrastructures. D’où le besoin de développer des outils, des solutions ou des concepts innovants pour y répondre, en améliorant résilience et acceptation de ces infrastructures.

Déroulement de l'appel à projets
Calendrier
• 30 avril 2019 : Diffusion de l’appel à projets
• 14 juin 2019 : Clôture de l’appel à projets
• 4 juillet 2019 : Audition des dossiers sélectionnés
• 10 septembre 2019 : Publication des projets retenus
• 10 septembre 2020 : Remise du livrable attendu

Vous êtes porteur d'un projet susceptible de répondre aux attentes de la Fondation d'Entreprise Ferec ?
 
Soumettre un projet : https://www.wiin-project.com/contests/appel-a-projets-2019-6146

[Publication CGEDD] À la reconquête de la nuit - La pollution lumineuse : état des lieux et propositions

La pollution lumineuse est un sujet émergent en France, les études scientifiques internationales sur l’éclairage artificiel démontrant les impacts de l’excès d’éclairage sur la biodiversité et sur la santé humaine. Les organisations non gouvernementales se sont emparées de ce sujet dans un contexte d’évolution très rapide des technologies d’éclairage (Leds).

Lire la suite : [Publication CGEDD] À la reconquête de la nuit - La pollution lumineuse : état des lieux et...

Le rapport final POLLINAIRE est en ligne

[Projet ITTECOP // RF]
Le rapport final du projet POLLINEAIRE "Potentiel des dépendances vertes d’ITT pour la préservation et la dispersion des pollinisateurs sauvages" coordonnée par Denis FRANÇOIS est en ligne. Regarder la vidéo de présentation du projet, lire  la synthèse et le rapport sur la page projet.

Le 5 juin 2018 : Comment intégrer la biodiversité à toutes les étapes d'un projet ? à Paris

Que vous soyez une entreprise qui intègre déjà la biodiversité ou que vous souhaitiez mieux comprendre les enjeux écologiques pour améliorer vos pratiques et vous positionner sur ce nouveau marché, vous trouverez de l’information et de l’inspiration lors du premier événement du cycle « Les ateliers de l’aménagement et du génie écologique ».
Organisé par la FNTP et l'UPGE
le mardi 5 juin 2018, de 14h00 à 17h00,
à la Maison des Travaux Publics au 3 rue de Berri, 75008 Paris
La construction d’une route, l’intervention dans un cours d’eau pour conforter une berge, ou encore la réalisation de tranchées en milieu rural pour installer une canalisation impactent les milieux naturels.

Pour réduire l’impact écologique des infrastructures, les entreprises de Travaux Publics et les entreprises de travaux de génie écologique déploient de nouvelles techniques ou redécouvrent des procédés anciens. Échanges, retours d’expérience, témoignages et avis d’experts sur des mesures concrètes d’évitement et de réduction, de la conception jusqu’à la phase de travaux sont au cœur de cette rencontre.
Programme et inscription

Actualités ITTECOP

Actualités bis

Pour rester informé de l'actualité ITTECOP, merci de remplir le formulaire ci-dessous :

Biodiversité : proposition française de création d’un comité technique à l’ISO

Le 27 janvier dernier, à l’occasion de la visite à Afnor du nouveau président de l’ISO, Eddy Njoroge, Olivier Peyrat, directeur général d’Afnor, lui a remis officiellement la proposition française de créer un comité technique (Iso/TC) dédié à la biodiversité. Cette initiative s’inscrit, notamment, dans la perspective de la conférence des parties (Cop 15), prévue en Chine maintenant en 2021, et qui ambitionne de fixer la trajectoire mondiale en termes de biodiversité pour les dix prochaines années. Le ministère (DEB, CGDD, DAEI) ainsi que l’Office français pour la Biodiversité (OFB) se sont résolument impliqués aux côtés d’Afnor dans le lobbying international pour faire réussir cette proposition.../...

Prix IMBP - IDRRIM

Le prix Infrastructures pour la mobilité, biodiversité & paysage vise à valoriser les meilleurs projets de préservation, de restauration et de valorisation des écosystèmes dans le cadre de des infrastructures.

Dossier à déposer jusqu'au 31 juillet.
En savoir plus.

[Retour sur] le colloque Démocratie environnementale du 29 novembre 2019

Le vendredi 29 novembre 2019 était organisé un colloque sur la démocratie environnementale.

La démocratie environnementale vise à garantir la prise en compte des enjeux environnementaux dans le cadre des décisions sur des projets d’infrastructure ou d’aménagement et plus récemment de documents de programmation de portée nationale ou régionale.

La journée était organisée autour de trois temps. La première table ronde s’intéressait à l’efficacité de l’évaluation environnementale, c’est à dire toutes les enquêtes indépendantes qui évaluent l’impact sur l’environnement d’un projet d’installation d’équipement public ou de site industriel. La deuxième table ronde s’intéressait à la participation du public lors de projets d’installations d’équipement ou de site industriel. Est-elle suffisante ? Est-elle effective ? Comment la renforcer ? La troisième table ronde s’intéressait à l’accès du public à l’information (enquête environnementale, étude d’impact, données de la concertation publique…) concernant les projets d’installations d’équipement ou de site industriel et sur sa capacité, le cas échéant à saisir la justice.

Consulter les vidéo du colloque

[Actualité thématique] Plan biodiversité : lancement de l’initiative "Territoires engagés pour la nature" : collectivités, engagez-vous !

Face à l’accélération de l’érosion de la biodiversité, seule une mobilisation collective au niveau international et national peut permettre d’inverser la tendance. C’est pourquoi le ministère de la Transition écologique et solidaire et Régions de France, avec la contribution de l’Agence française pour la biodiversité et les Agences de l’eau, lancent l’initiative « Territoires engagés pour la nature ». A travers cette action du Plan biodiversité, il s’agit de fédérer l’ensemble des acteurs d’un territoire autour de la protection de la biodiversité.

L’initiative « Territoires engagés pour la nature » a pour objectif de mobiliser les collectivités pour la protection de la biodiversité

Ouverte à toutes les collectivités qui souhaitent faire de la biodiversité une des priorités de leurs politiques publiques, elle vise à accompagner des projets de territoire en faveur de la biodiversité, portés par des collectivités territoriales.

Les collectivités intéressées peuvent s’engager via la plateforme en ligne : https://engagespourlanature.biodiversitetousvivants.fr/territoires/ ou directement sur : https://biodiversitetousvivants.fr/

[Actualité thématique] Lancement de la démarche « Planifions nos territoires ensemble »

Avec "Planifions nos territoires ensemble", le Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales invite à donner son avis sur les évolutions souhaitables en matière de planification territoriale. Ces objectifs animent au quotidien et votre contribution sera indispensable à la réussite du projet.

La loi portant Évolution du Logement de l’Aménagement et du Numérique (ÉLAN) instaure de nouvelles mesures de simplification en droit de l'urbanisme et en matière de planification. Elle habilite le Gouvernement à légiférer par ordonnance sur : la simplification de la hiérarchie des normes, la modernisation du schéma de cohérence territoriale (SCoT), et la clarification des schémas d'aménagement régional (SAR) qui devront permettre de rendre ces documents plus lisibles et plus accessibles pour les citoyens et les élus, faciliter leur élaboration et devenir davantage un outil au service des projets de territoires.

Ces ordonnances seront élaborées, en repartant des besoins des usagers, avec vous tous, acteurs les plus concernés : collectivités territoriales, professionnels de l’aménagement, porteurs de politiques sectorielles, associations, porteurs de projets, usagers de l’espace public.

Vos contributions feront l’objet de synthèses qui serviront à la rédaction des ordonnances. Un espace est également ouvert sur le site pour vous exprimer sur la "planification de demain" afin d'alimenter les réflexions et futurs chantiers du ministère.
 
Accéder à la plateforme planifions-ensemble.fr

Création d'un centre de ressources pour les professionnels du génie écologique

Le 9 novembre dernier, l’Agence française pour la biodiversité (AFB), la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), l’Union nationale des producteurs de granulats (UNPG) ainsi que les dix membres du Club infrastructures linéaires et biodiversité (CILB), ont signé une convention de partenariat pour la coordination du "Centre de ressources Génie écologique".

Lire la suite : Création d'un centre de ressources pour les professionnels du génie écologique

L’AFB met en ligne l’annuaire des entreprises du génie écologique

Le nouvel annuaire des entreprises du génie écologique est désormais accessible sur le site web du centre de ressources Génie écologique

Cet outil permet de trouver rapidement une entreprise compétente en matière de génie écologique pour accompagner les maîtres d’ouvrage dans :

  • la conception,
  • la réalisation,
  • le suivi de projets de génie écologique.

Archives actualités

Publications anciennes

 Call for papers of the 10th conference of the European Society for Ecological Economics (ESEE) : Ecological Economics and Institutional Dynamics, which will be held in Lille (France) on June 18-21, 2013. A pre-conference workshop for Master and PhD students interested with Ecological Economics will be organized in Reims (France), on June 17-18, 2013. Moreover, a Policy event will be held in Brussels on June 18th, 2013.

 Deadline for special sessions proposals : December 14th, 2012. The website of the conference, where you will upload your proposals, will open soon: http://esee2013.sciencesconf.org/?lang=en

 Du 23 au 27 juin 2013 se tiendra à Scottsdale, Arizona, USA, la conférence internationale écologie et transport ICOET 2013

 Deux publications du CGDD, août 2012 

Le point sur : Compenser les atteintes à la biodiversité : expériences internationales et enseignements pour la France
Etudes et documents : 
La compensation des atteintes à la biodiversité à l’étranger. Etude de parangonnage

Révéler et mettre en scène le paysage des métropoles.La Ville sous l'angle du regard - Le paysage acteur du Grand Paris -25 Août - 28 Septembre 2012.

Plus d'information sur le site des ateliers

les ateliers - maîrise d'oeuvre urbaine

 L'Infra Eco Network Europe (IENE) organise les 21- 24 octobre 2012 à Potsadm-Berlin sa conférence internationale sur la protection des fonctions écologiques dans infrastructures de transports.
Pour plus d'information : IENE 2012 International Conference

 Le 6 novembre 2012 « Les enjeux de la biodiversité dans les projets d’infrastructures de transport » à Bordeaux

Les CoTITA (Conférences Techniques Interdépartementales des Transports et de l’Aménagement) sont un dispositif mis en place par l’Etat et l’Association des Départements de France (ADF) dans le cadre de la loi relative aux libertés et responsabilités locales du 13 août 2004, qui confie, entre autres domaines, une partie du réseau routier de l’Etat aux conseils généraux. Elles sont ouvertes aux collectivités territoriales qui souhaitent y participer. Elles visent à développer une communauté technique publique locale et réunissent des personnels techniques locaux de l’Etat et des collectivités, et à faire émerger leurs besoins. 

 Numéro spécial de Landscape Ecology dédié à la connectivité (TVB) 

 L’archéologie préventive post-Grands Travaux : 
Traiter de grandes surfaces fractionnées et discontinues : de l’instruction des dossiers d’aménagement aux modèles spatiaux

Du 31 mai 2012 au 01 juin 2012 à Châlons-en-Champagne. Appel à communication jusqu'au 31 janvier 2012

 Le programme ITTECOP s’inscrit dans trois défis de la Stratégie nationale de développement durable 2010-2013 : Transports et mobilité durables, Conservation et gestion durable de la biodiversité et des ressources naturelles ainsi que Gouvernance.De manière plus concrète, cela se traduit par un travail étroit des responsables du programme de recherche ITTECOP avec les différentes directions du MEDDTL sur les sujets potentiellement communs.

Ainsi la DGALN/DEB a lancé, dans le cadre de la Stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020, un appel à projets à visée plus opérationnelle, relatif au rétablissement des continuités écologiques des infrastructures de transport existantes.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/A-Retablissement-des-continuites.html

Dans le même ordre d’idées, l'appel à projet d’opérations expérimentales d’offre de compensation des atteintes à la biodiversité lancé cet été par le CGDD/SEEIDD, qui cible des opérations pilotes représentatives d'une diversité d'habitats et d'espèces dans plusieurs régions et dans une logique de territoire, intéresse directement le programme de recherche ITTECOP.

http://www.developpement-durable.gouv.fr/Appel-a-projet-pour-tester-un.html

[Colloque] De la réserve intégrale à la nature ordinaire : Les figures changeantes de la protection de la nature (XIXe–XXIe siècle), 24 et 25 mars 2020 à Paris

Colloque organisé par l’association pour l’Histoire de la Protection de la nature et de l’Environnement et le comité d’Histoire du ministère de la Transition écologique et solidaire

Cela fait maintenant plus d’un siècle et demi que la protection de la nature s’inscrit comme une préoccupation en France et qu’elle interroge, de façon changeante, les rapports que les Français entretiennent avec la nature et les solutions qu’ils ont trouvées et mises en place pour la protéger. Au gré des époques, ces solutions et les pratiques des acteurs impliqués n’ont cessé d’évoluer, de se diversifier, en fonction des objectifs recherchés, de l’adhésion ou non de la société à ces objectifs, des savoirs mobilisés, de l’instauration de politiques publiques dédiées, de la création d’un droit spécifique, de la technicisation et de la professionnalisation du secteur, de l’influence de contextes européens (directives) et internationaux (conventions) et de bien d’autres facteurs encore tel qu’aujourd’hui, le changement climatique.

Ce colloque est organisé par l’association pour l’Histoire de la Protection de la nature et de l’Environnement et le comité d’Histoire du ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES).

Programme et inscription

[Colloque] La mobilité piétonne et par vélo dans les futures villes du monde : entre changement des comportements et adaptation des infrastructures, du 4 au 8 mai 2020 à Sherbrooke (Canada)

Dans plusieurs pays du monde, de nombreuses villes observent un développement rapide et une transformation imposée par les politiques de transport durable, lesquelles viennent s’inscrire dans le but de réduire les pollutions engendrées par les moyens de transport et également dans une démarche d’adaptation aux changements climatique dans ce secteur stratégique.

L’automobile n’est plus perçue comme avant, elle représente pour de nombreuses villes du monde une source de pollution, de congestion et de perte de temps dans les déplacements quotidiens. Même si elle continue d’exister et en dépit de son développement technologique et l’apparition des voitures électriques et autonomes, sa place ne sera plus la même dans le réseau routier des villes, et ce à cause de l’apparition des nouvelles formes de mobilité verte imposant l’utilisation des différents types de vélos, trottinettes et autres moyens de déplacement y compris à assistance électrique ainsi que le marche à pied  comme moyens déplacement.

Le partage de la route, l’apparition des pistes cyclables et les grandes surfaces piétonnes constituent la transformation  rapide qu’observent les villes du monde dans la cadre de leur engagement de réduction des émissions de CO2 et de lutte contre le réchauffement climatique. Ainsi les engins de déplacement personnels (EDP) sous leurs différentes formes imposent aux villes des actions d’adaptation des infrastructures et des textes réglementaires pour assurer la sécurité des utilisateurs de ces EDP et des autres usagers de la route (piétons, automobiliste, cycliste). Cette situation a fait naître un changement dans le comportement quotidien des personnes et des autorités chargées de la gestion des villes. Des personnes ont adopté  personnellement et rapidement ces nouvelles formes de mobilité verte. En revanche  une autre partie de la population est à encourager par les autorités pour adhérer aux exigences de la mobilité verte  afin de lutter contre le réchauffement climatique.

Plus d'information

[Journée d’échanges] Obligation réelle environnementale et fiducie foncière environnementale dans le cadre de la compensation écologique à Paris le 21 avril

La sécurisation du foncier est un enjeu de plus en plus déterminant pour la mise en œuvre des mesures de compensation écologique.

Quelles réponses les nouveaux outils que sont l’obligation réelle environnementale et la fiducie foncière environnementale peuvent-ils apporter ?

L’UPGE organise en partenariat avec la FCEN une journée d’échanges autour de l’Obligation réelle environnementale et de la Fiducie foncière environnementale dans le cadre de la compensation écologique.

Comment ces outils peuvent-ils répondre aux enjeux actuels de mobilisation et sécurisation du foncier dans un contexte de plus en plus contraint ?

Au programme :
  • présentation des dispositifs,
  • retours d’expérience,
  • analyses et discussions…
Programme et inscription

Concours 2020 des "Allées d'arbres"(date limite de candidature : vendredi 31 mars 2020)

Le concours porte sur toutes les actions locales qui contribuent à la préservation des allées d’arbres, c’est-à-dire aux voies (chemins, routes, rues ou voies d’eau) bordées d’alignements d’arbres.

Sont concernées :

  • les actions liées à la pérennisation des allées d’arbres (entretien, restauration, plantations, formation des personnels, études préalables, travaux de recherche etc.) ;
  • les opérations de financement et les actions de valorisation économique (tourisme, pépinières etc.) ;
  • les actions de communication et d’animation ainsi que les actions de sensibilisation du grand public et des professionnels.

La sélection des lauréats se fera en référence au rapport « Infrastructures routières : les allées d’arbres dans le paysage » publié par le Conseil de l’Europe et aux recommandations qu’il contient.

Le concours est ouvert aux collectivités territoriales, aux associations, aux professionnels, ainsi qu’aux particuliers propriétaires d’allées.

La date limite de réception des dossiers complets est fixée au 31 mars 2020.

Plus d'information

10ème édition du prix "Infrastructures pour la Mobilité, Biodiversité et Paysage" 2020 (date limite de candidature : vendredi 31 juillet 2020)

Organisé par l'Institut Des Routes, des Rues et des Infrastructures pour la Mobilité (IDRRIM), le Prix IMBP récompense les meilleurs projets réalisés, en France ou à l’international, par les acteurs impliqués dans la conception, la construction, la gestion, l'entretien, l’aménagement, la requalification et l'exploitation des infrastructures de mobilité.

L'objectif : valoriser les meilleurs projets de préservation, de restauration et de valorisation des écosystèmes, de la biodiversité et du paysage, y compris les plus petits et les plus ingénieux !

Qui peut concourir ?
Toute structure ou organisme public ou privé, quelle que soit sa taille : collectivités, services et établissements publics de l’Etat, établissements publics d’aménagement, sociétés concessionnaires d'autoroutes, gestionnaires de voies ferrées et fluviales, ports, sociétés d'ingénierie ou bureaux d'études, entreprises, associations ...
        
Quel type de projet ?
Toute action, globale ou ponctuelle, de conception, construction, exploitation, entretien, gestion et/ou requalification d'infrastructures contribuant à la préservation, à la restauration ou à la valorisation des écosystèmes, de la biodiversité et du paysage, menée en France métropolitaine et ultramarine, ou à l’international.
    
Quelles infrastructures ?
Tous types d’infrastructures de mobilité : routes, rues, voies vertes, espaces publics urbains, voies ferrées, TCSP, ports et voies navigables, aéroports ...
    
Comment participer ?
Participer au prix IMBP, c'est l'opportunité d'offrir à vos projets une plus grande visibilité !
En savoir plus sur le prix IMBP

Date limite de candidature : vendredi 31 juillet 2020
Remise des prix : mardi 29 septembre 2020 à Rennes à l'occasion du prochain Congrès de l'IDRRIM

Journées de formation et de perfectionnement des aménageurs fonciers ruraux, à Cherbourg les 26-27 mars 2020

Identifier et promouvoir la valeur environnementale du foncier rural - Contribution de l’aménagement foncier agricole, forestier et environnemental au développement de la biodiversité dans les espaces ruraux

Le début du 21ème siècle est marqué par des changements importants de paradigmes qui sont autant de défis à relever : enjeux climatiques et écologiques, attentes sociétales, multiplicité des acteurs et des parties prenantes, nouvelles exigences de la commande publique, intégration de nouvelles données scientifiques, etc.

Dans ce contexte, une réflexion sur les pratiques et politiques professionnelles, ainsi que sur les cadres réglementaires et législatifs impactant la procédure d'aménageur foncier, apparaît comme une nécessité.

Ces journées seront l’occasion de partages d’expériences nationales et internationales, d’échanges avec des intervenants de haut niveau et d’ouvertures sur des pratiques dans d’autres pays. Tous les acteurs de l’aménagement foncier agricole forestier et environnemental sont les premiers concernés sans que cela soit exclusif.

Information

IFOCAP - Jean-Louis ICHARD

Email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Congrès mondial de la nature, du 11 au 19 Juin 2020 à Marseille

Organisé tous les quatre ans, le Congrès mondial de la nature de l’UICN rassemble plusieurs milliers de leaders et décisionnaires issus de gouvernements, de la société civile, des peuples autochtones, du monde des affaires et du milieu universitaire, dans le but de préserver l’environnement et d'utiliser les solutions que la nature apporte pour relever les défis actuels de notre planète.

Le Congrès cherche à améliorer la façon dont nous gérons notre environnement naturel pour favoriser le développement humain, social et économique, mais les défenseurs de la conservation n’y arriveront pas tous seuls. Le Congrès de l’UICN est l’occasion de mettre de côté les différences et de travailler ensemble à la réalisation d’une bonne gouvernance environnementale, en encourageant tous les secteurs de la société à partager les responsabilités et les avantages de la conservation.

Site Internet

[Colloque] BIODIVERSITé Aménagement urbain et morphologie - Baum, le 29 janvier 2020 à Paris

Comment concilier densification du bâti et biodiversité, tel est le thème du programme de recherche, Biodiversité, Aménagement Urbain et Morphologie - BAUM, initié en 2019 par le Plan urbanisme construction architecture.Une première phase a été consacrée à la réalisation d’un état de l’art des connaissances relatives à cet enjeu, encadré par la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité (FRB) et le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN).

En 2020, le PUCA lancera un appel à projets de recherche sur la base des résultats de l’état des connaissances présentés lors du colloque.

Programme du colloque :
• restitution de l’état de l’art des connaissances
• présentation argumentée de l’appel à projets de recherche BAUM

Plus d'information

[Rencontres Régionales ERC] les 25 et 26 novembre à Amiens

Organisées par la DREAL Hauts-de-France en partenariat avec l’Agence Française pour la Biodiversité, ces Rencontres visent à mobiliser les acteurs du territoire régional impliqués dans la mise en œuvre de la séquence ERc, à savoir : les élus, les techniciens des collectivités, les services de l’État, les associations, les conseils, les bureaux d’études, les institutionnels, l’ensemble des porteurs de projet, le monde de la recherche, etc.

Télécharger le programme

[JTR] Journées Techniques Routes : les 5 et 6 février 2020 à Nantes

Les Journées techniques Route 2020 se tiendront le mercredi 5 et le jeudi 6 février 2020  à la Cité des Congrès de Nantes.

Placées sous la triple responsabilité de l'IFSTTAR, du CEREMA et de l'IDRRIM, l'IFSTTAR continuant à en assurer l'organisation pratique, ces journées gardent la même structure de programme que celle de l'édition précédente.
Le programme détaillé est en cours de finalisation mais nous pouvons d'ores et déjà vous annoncer que:
  • les 4 sessions thématiques traiteront cette année d'endommagement des chaussées, de liants carbonés, d'aménagements pour la sécurité routière et d’infrastructures pour les transports guidés ;
  • les 2 ateliers se focaliseront sur l'adaptabilité des infrastructures aux nouveaux usages et sur de nouveaux concepts d’évaluation et de
Toutes les information sur le site web des JTR.

Le concours des meilleurs posters de doctorants, sponsorisé par Routes de France est reconduit en 2020.

[Conférence] Génie civil, génie écologique le 4 décembre 2019 à Cachan

Comment les entreprises de génie civil peuvent-elles contribuer à la transition écologique ?
Quelle évolution des marchés à moyen et long terme ? Comment s’adapter à ces mutations ?
Quelle complémentarité entre les filières du génie écologique et du génie civil ?

Programme prévisionnel

Séquence 1 – Des filières aux dynamiques contrastées
Séquence 2 – Génie civil écologique : retour d’expérience
Séquence 3 – Évolutions de marché : perspectives

Intervenants

PATRICE VALANTIN, Président de l’Union professionnelle du génie écologique (UPGE)
NATHALIE FRASCARIA-LACOSTE, Professeur d’écologie à AgroParisTech
JOACHIM LÉMERI, Directeur adjoint du développement durable, en charge de l’ingénierie de projets, Eiffage

Information

[Journée technique] Atelier espèces protégées liées à l’activité économique le 18 novembre à Paris

Comment concilier obligations réglementaires, activités économiques et opportunités écologiques ? Comment favoriser la faune et la flore dans les projets d’aménagement ?

A l’initiative du groupe de travail biodiversité opportuniste, l’UPGE, l’UNPG et le CIL&B, en partenariat avec le ministère de la Transition écologique et solidaire et le Centre de ressources génie écologique de l’Agence française pour la biodiversité, organisent le 18 novembre un atelier sur la biodiversité liée aux activités économiques.

Les projets d’aménagements, zones en chantier ou sites en exploitation, à vocation principalement économique, transforment fortement les milieux sur lesquels ils se développent. Cette modification du biotope peut favoriser l’apparition de certaines espèces, dont la gestion peut ensuite être complexe, en particulier lorsqu’elles sont protégées. L’accueil d’une faune et d’une flore diversifiée, sur ces sites, représente une réelle opportunité écologique : développement des populations, nature temporaire, habitats de substitution, … Parallèlement, favoriser cette biodiversité, lorsqu’elle comporte des espèces protégées, gêner la conduite du projet ou l’exploitation du site, allant parfois jusqu’à la suspension de l’activité.

L’accueil des espèces favorisées par l’activité nécessite le développement de savoirs, d’outils et de méthodologies adaptées à la conciliation des enjeux écologiques, réglementaires et économiques. Ces solutions, souvent spécifiques à un type d’activité économique et à un contexte local particuliers, se développent lorsque différentes structures portant la préservation de différents enjeux se rencontrent et dialoguent.

Tout d’abord, la matinée sera l’occasion de présenter certaines des démarches d’aujourd’hui et plusieurs des succès d’hier, afin de vous inspirer dans le développement ou la mise en place de solutions adaptées à la préservation des enjeux que vous défendez dans vos actions, pour votre activité ou pour votre territoire.

Ensuite, l’objectif de l’atelier participatif de l’après-midi est de réunir maîtres d’ouvrages, bureaux d’études, services de l’Etat, entreprises de travaux, scientifiques, associations, et collectivités pour faire émerger des pistes de solutions qui pourront être développées dans les prochaines années. Pour cela, vous serez réunis par tables thématiques accueillant une dizaine de personnes autour des thèmes détaillés à la suite du programme.

Programme et inscription

[Journée d'échanges techniques] Génie écologique : concilier éco-conception, efficacité et résilience, le 15 novembre à La Défense

Une journée pour échanger sur la mise en œuvre d'opérations de génie écologique "éco-conçues" : conception du projet, origine et fin de vie des matériaux utilisés, gestion et entretien des milieux restaurés...
De nombreux retours d'expériences seront développés sur les différentes techniques utilisées dans le cadre d'opérations de génie écologique :
- génie végétal en bord de cours d'eau
- ensemencement de prairies - plantations de haies
- conception de toits végétalisés
- reconstitution de sols - récifs artificiels en milieu marin...
Cette journée s’adresse à tous les acteurs en recherche de retours d'expériences innovants visant à renforcer l'intégration environnementale de leurs projets.
Cette journée est organisée par le Centre de ressources Génie écologique de l'Agence française pour la biodiversité.

[Journée technique Cerema] Des solutions pour la ville de demain : vers une renaturation des sols, le 8 octobre 2019 à Paris

Une journée technique aura lieu le 8 octobre prochain à destination des collectivités et sera consacrée à cette thématique.

  • Introduction : le sol comme une des solutions de la ville de demain

  • Séquence 1 : des solutions multifonctionnelles pour répondre aux enjeux globaux de la ville

  • Séquence 2 : des réponses aux inquiétudes des acteurs de l’aménagement sur les nouvelles solutions

  • Séquence 3 : des solutions à différentes échelles : de la parcelle à la planification urbaine

Programme et inscription

Sous-catégories

Sur le sujet
Nombre d'articles :
249
Agenda thématique
Nombre d'articles :
65
Actualités de la recherche
Nombre d'articles :
61
Publications
Nombre d'articles :
99
Actualités formation
Nombre d'articles :
16
Actualités ITTECOP
Nombre d'articles :
69
Les lettres ITTECOP
Nombre d'articles :
10
Publications ITTECOP
Nombre d'articles :
3
Le calendrier ITTECOP
Nombre d'articles :
1
Suite aux recherches
Nombre d'articles :
13
Les Journées ITTECOP

Une attention particulière est portée à l’animation scientifique du programme et à la valorisation des projets de recherche afin d’assurer le transfert des connaissances vers les acteurs des politiques publiques, le monde de la recherche et les praticiens.

Cela se traduit par des événements permettant la rencontre et le dialogue entre chercheurs et praticiens sous la forme de séminaires, de colloques, d’ouvrages, d’articles, etc. mais aussi par des séances de travail sur le terrain, à partir des projets de recherche, comportant des visites de sites et des rencontres avec les interlocuteurs locaux.

Nombre d'articles :
9
News ITTECOP
Nombre d'articles :
28

Le webdoc ITTECOP

webdoc home

La plateforme webdocumentaire interactive d'ITTECOP