Land Transport Infrastructures, Ecosystems and Landscapes

Agenda thématique

[Offline] Sustainability Across Disciplines: Reducing wildlife mortality on roads and restoring ecological connectivity

The University of Concordia offers the opportunity to watch again the virtual discussions “Sustainability Across Disciplines: Reducing wildlife mortality on roads and restoring ecological connectivity”.

Plus d'info

[Congrès] Northeastern Transportation and Wildlife Conference, septembre-octobre 2020, online

The Northeastern Transportation and Wildlife Conference (NTWC) will host a virtual conference series this fall online for three consecutive Wednesdays: September 23, September 30, and October 7, 2020. The theme is “2020 Vision – Creating a Roadmap to Help Wildlife Navigate Our Mobile World”.

Plus d'info

[Congrès] CIBIV 2020, du 7 au 11 décembre 2020, online

Les inscriptions au IIIe Congrès ibéro-américain sur la biodiversité et les infrastructures routières sont ouvertes. En décembre, il y aura des dizaines de conférences et des centaines de pages de documents techniques/scientifiques.

Inscription gratuite

[Appel à projets] Avant le 15 septembre 2020, appel à projets "Atlas de la biodiversité communale" (ABC)

L'Office français de la biodiversité (OFB) a annoncé ce 20 juillet le lancement de la quatrième édition de l'appel à projets "Atlas de la biodiversité communale" (ABC). Communes et intercommunalités ont jusqu'au 15 septembre prochain pour déposer leur dossier de candidature.

La démarche donne l'occasion aux collectivités de réaliser un diagnostic précis de la biodiversité sur leur territoire pour mieux préserver et valoriser leur patrimoine naturel, rappelle l'OFB. Mais en plus d'un inventaire naturaliste, elle inclut la sensibilisation et la mobilisation des élus, des acteurs socio-économiques et des citoyens, souligne-t-il, et elle définit également des recommandations de gestion ou de valorisation de la biodiversité. L'objectif étant d'identifier les enjeux prioritaires pour la biodiversité sur le territoire afin de les intégrer dans les politiques communales ou intercommunales.

1.156 communes et intercommunalités sont déjà impliquées dans un ABC, indique l'OFB, qui rappelle que depuis 2017, date du premier appel à projets, 107 projets en métropole et outre-mer ont bénéficié de son soutien et de celui de l'Agence française pour la biodiversité, qui l'a précédé. Cette année, près de 2,5 millions d'euros seront consacrés à la mise en place d'ABC sur les territoires des collectivités volontaires.

Un portail dédié permet de partager et de consulter les diverses productions générées par un ABC (inventaires naturalistes, cartographies des enjeux de biodiversité, ressources documentaires relatives à la démarche mise en œuvre). La liste des ABC recensés peut être enrichie ou complétée par les porteurs de projets qui sont invités pour cela à se rapprocher des directions régionales de l'OFB grâce à un formulaire de contact.

[Colloque] De la réserve intégrale à la nature ordinaire : Les figures changeantes de la protection de la nature (XIXe–XXIe siècle), 24 et 25 mars 2020 à Paris

Colloque organisé par l’association pour l’Histoire de la Protection de la nature et de l’Environnement et le comité d’Histoire du ministère de la Transition écologique et solidaire

Cela fait maintenant plus d’un siècle et demi que la protection de la nature s’inscrit comme une préoccupation en France et qu’elle interroge, de façon changeante, les rapports que les Français entretiennent avec la nature et les solutions qu’ils ont trouvées et mises en place pour la protéger. Au gré des époques, ces solutions et les pratiques des acteurs impliqués n’ont cessé d’évoluer, de se diversifier, en fonction des objectifs recherchés, de l’adhésion ou non de la société à ces objectifs, des savoirs mobilisés, de l’instauration de politiques publiques dédiées, de la création d’un droit spécifique, de la technicisation et de la professionnalisation du secteur, de l’influence de contextes européens (directives) et internationaux (conventions) et de bien d’autres facteurs encore tel qu’aujourd’hui, le changement climatique.

Ce colloque est organisé par l’association pour l’Histoire de la Protection de la nature et de l’Environnement et le comité d’Histoire du ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES).

Programme et inscription

[Colloque] La mobilité piétonne et par vélo dans les futures villes du monde : entre changement des comportements et adaptation des infrastructures, du 4 au 8 mai 2020 à Sherbrooke (Canada)

Dans plusieurs pays du monde, de nombreuses villes observent un développement rapide et une transformation imposée par les politiques de transport durable, lesquelles viennent s’inscrire dans le but de réduire les pollutions engendrées par les moyens de transport et également dans une démarche d’adaptation aux changements climatique dans ce secteur stratégique.

L’automobile n’est plus perçue comme avant, elle représente pour de nombreuses villes du monde une source de pollution, de congestion et de perte de temps dans les déplacements quotidiens. Même si elle continue d’exister et en dépit de son développement technologique et l’apparition des voitures électriques et autonomes, sa place ne sera plus la même dans le réseau routier des villes, et ce à cause de l’apparition des nouvelles formes de mobilité verte imposant l’utilisation des différents types de vélos, trottinettes et autres moyens de déplacement y compris à assistance électrique ainsi que le marche à pied  comme moyens déplacement.

Le partage de la route, l’apparition des pistes cyclables et les grandes surfaces piétonnes constituent la transformation  rapide qu’observent les villes du monde dans la cadre de leur engagement de réduction des émissions de CO2 et de lutte contre le réchauffement climatique. Ainsi les engins de déplacement personnels (EDP) sous leurs différentes formes imposent aux villes des actions d’adaptation des infrastructures et des textes réglementaires pour assurer la sécurité des utilisateurs de ces EDP et des autres usagers de la route (piétons, automobiliste, cycliste). Cette situation a fait naître un changement dans le comportement quotidien des personnes et des autorités chargées de la gestion des villes. Des personnes ont adopté  personnellement et rapidement ces nouvelles formes de mobilité verte. En revanche  une autre partie de la population est à encourager par les autorités pour adhérer aux exigences de la mobilité verte  afin de lutter contre le réchauffement climatique.

Plus d'information

[Journée d’échanges] Obligation réelle environnementale et fiducie foncière environnementale dans le cadre de la compensation écologique à Paris le 21 avril

La sécurisation du foncier est un enjeu de plus en plus déterminant pour la mise en œuvre des mesures de compensation écologique.

Quelles réponses les nouveaux outils que sont l’obligation réelle environnementale et la fiducie foncière environnementale peuvent-ils apporter ?

L’UPGE organise en partenariat avec la FCEN une journée d’échanges autour de l’Obligation réelle environnementale et de la Fiducie foncière environnementale dans le cadre de la compensation écologique.

Comment ces outils peuvent-ils répondre aux enjeux actuels de mobilisation et sécurisation du foncier dans un contexte de plus en plus contraint ?

Au programme :
  • présentation des dispositifs,
  • retours d’expérience,
  • analyses et discussions…
Programme et inscription

Le webdoc ITTECOP

webdoc home