Land Transport Infrastructures, Ecosystems and Landscapes

Agenda thématique

[IPBES web conférence] Dégradation et restauration des terres – lacunes et besoins de connaissances du 14 janvier au 4 février 2019


Après la sortie du rapport d’évaluation « Dégradation et restauration des terres », l’IPBES organise une conférence web dédiée aux lacunes et besoins de connaissances.

L’objectif : stimuler la production de nouvelles connaissances scientifiques.

En partant du rapport, conférenciers et participants identifieront et prioriseront les besoins en informations scientifiques pour étayer les décisions des politiques, des gestionnaires et autres acteurs. L’IPBES diffusera les conclusions sur les besoins de recherche auprès des décideurs et des agences de financement. La FRB relaiera également les conclusions sur son site et dans les réseaux concernés, dont le Comité français pour l’IPBES.

Read more: [IPBES web conférence] Dégradation et restauration des terres – lacunes et besoins de...

[Biennale des territoires] Vulnérabilité et résilience des réseaux de transport, du 18 au 20 mars 2019 à Paris

Tournée vers les responsables politiques et les praticiens de l’ingénierie, la Biennale des territoires sera l’occasion d’échanger autour d’une nouvelle vision de la résilience des réseaux de transport. Cet évènement proposera à la fois retours d’expérience et montages de solutions innovantes, que ce soit pour répondre aux situations de crise, pour prendre en compte les dégradations chroniques des réseaux ou les évolutions de la société et des technologies.
En savoir plus

[Conférence Kheops] Bien-être des populations : quel rôle et quelle place pour les infrastructures ? Le 21 février à Montréal

Quels éléments sont à considérer dans la conception des infrastructures pour s’assurer du bien-être des populations ? Quelle place l’art peut-il jouer dans ce sens ? Jusqu’à quel point le verdissement de notre environnement bâti constitue-t-il un atout ? Comment les enjeux de santé et de sécurité publique attachés à la résilience des infrastructures amènent au développement de nouveaux modes de gestion et de gouvernance à l’échelle municipale ?

En savoir plus 

[A vos agenda] 6e Rencontres Bioterre : Quand les territoires rencontrent la séquence ERC (Eviter, Réduire, Compenser), le 17 mai 2019 à Paris

La séquence ERC est souvent étudiée à travers le prisme du porteur du projet ou à travers les territoires cibles où l’on va compenser. C’est pour appréhender la perception des territoires face aux mesures d’évitement, de réduction, de compensation que nous avons choisi d’étudier l’inscription de la séquence ERC dans les territoires.

Ce colloque s’adresse à des professionnels en environnement et en aménagement (entreprises, services de l’Etat, bureaux d’étude, cabinets juridiques ...), ainsi qu’à un public universitaire de chercheurs et d’étudiants de master.

[Journée technique] la restauration des continuités écologiques : « Domaine aménagement du territoire, urbanisme et infrastructures de transport » le 11 décembre 2018 à Lille

La fragmentation des espaces naturels pèse sur la biodiversité par la présence de barrières difficilement franchissables, principaux cours d’eau et grandes voies de transport terrestre, et par la baisse des surfaces des espaces non fragmentés. En France métropolitaine, la fragmentation des espaces semi-naturels augmente régulièrement, tandis que la surface totale des milieux naturels terrestres diminue.

Le Nord Pas-de-Calais est l’une des régions françaises les plus denses en terme d’infrastructures linéaires de transport. Ceci entraîne une fragmentation importante du territoire, causant une pression importante sur les habitats et espèces peuplant le territoire. Ces infrastructures présentent parfois des ouvrages de franchissement pour la faune, qu’ils soient spécifiques ou non.
Cette journée technique est l’occasion de partager des connaissances sur le thème des restaurations des continuités écologiques. Une première partie est consacrée à l’identification des enjeux en présentant les outils disponibles pour identifier les continuités écologiques, qu’il s’agisse de matériels innovants tels que drônes, caméras thermiques, ou  de guides techniques. Une seconde partie est dédiée aux retours d’expériences de restauration de continuités écologiques,  en projet ou déjà réalisés.

Programme et inscription

[Colloque ITTECOP 2019] les 5, 6 et 7 juin 2019 à l'Ademe Sophia-Antipolis, Fonctionnalités écologiques et territoriales des infrastructures linéaires de transport et de leurs emprises : le programme est en ligne, les inscriptions ouvertes

Les infrastructures linéaires de transports et leurs emprises (ILTe) interagissent avec les paysages, les espaces sociaux et la biodiversité. Bien qu’elles n’occupent qu’un faible espace au sol, elles peuvent affecter l’ensemble des écosystèmes par la fragmentation territoriale qu’elles induisent, ce qui peut conduire notamment à l’isolement de populations animales, développement de nouvelles sources de pollutions ou à l’expansion d’espèces envahissantes.

Pourtant, il est d’autres fonctions qu’il convient de prendre en compte et de mesurer. Les ILTe ne constituent-elles pas aussi véritables espaces de ressources pour la recréation de réseaux écologiques et la production de services écosystémiques ? Ces emprises, avec une surface supérieure aux parcs naturels nationaux français, font l’objet l’intervention de multiples acteurs qui cherchent à réduire les impacts environnementaux des infrastructures et développer une stratégie environnementale et patrimoniale mieux adaptée aux effets rebonds de ces ouvrages.

Les projets retenus dans l’appel 2017, marqués par une coopération internationale forte, abordent plus particulièrement les questions d’évaluation des mesures de prise en compte et la gestion des fonctionnalités écologiques des ILTe. Celles-ci s’inscrivent dans un territoire vivant, marqué par ses dynamiques écologiques, paysagères et ses pratiques sociales particulières.

Ces relations, mouvantes, participent à la recomposition constante des territoires et débouchent sur des négociations originales entre les milieux humains et les milieux naturels.

Le colloque ITTECOP 2019 se tiendra du 5 juin midi au 7 juin midi 2019 à l’Ademe Sophia-Antipolis. À destination des opérationnels comme des chercheurs, cette manifestation sera l’occasion de présenter les projets issus des derniers appels et les derniers projets labellisés. Organisé autour de sessions et d’ateliers, une large place sera offerte aux échanges entre chercheurs et acteurs opérationnels.

Ce colloque est organisé par le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES) et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) avec le soutien de l'Agence française pour la biodiversité (AFB), du Club infrastructure et biodiversité(Cilb), de la Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) et de la Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES).

Read more: [Colloque ITTECOP 2019] les 5, 6 et 7 juin 2019 à l'Ademe Sophia-Antipolis, Fonctionnalités...

[Colloque Gaié 2018] A quoi sert l’évaluation environnementale ? Pratiques, enjeux et perspectives, le 10 décembre 2018 à Paris

Ce colloque est le fruit d’une association entre un collectif de chercheur.e.s membres du Centre Interdisciplinaire de l’Ecologie (CIRE) et le Groupe d’application de l’ingénierie des écosystèmes (Gaié), avec le soutien de la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Paris-Saclay. Ce soutien a permis la maturation d’un projet de recherche pluridisciplinaire qu’il s’agit de présenter et de soumettre à la discussion avec les acteurs de l’ingénierie écologique.

Qu’est-ce que l’évaluation environnementale? Quels sont ses impacts sur la prise en compte de la biodiversité ? Depuis la mise en place en 1976 de l’obligation de réaliser des études d’impact sur l’environnement, de nombreuses réformes sont venues renforcer la prise en compte des enjeux environnementaux dans le processus de prise de décision publique. Aujourd’hui, l’évaluation environnementale désigne à la fois un outil technique (l’étude d’impact sur l’environnement) et une démarche qualité visant à améliorer la prise en compte de l’environnement dans les projets, plans ou programmes (avis de l’autorité environnementale).

Read more: [Colloque Gaié 2018] A quoi sert l’évaluation environnementale ? Pratiques, enjeux et...

Le webdoc ITTECOP

webdoc home