L’objectif scientifique de la journée d’études est d’étudier et de débattre des changements suscités par l’objet « environnement » en sciences sociales. Les spécificités de cet objet sont liées au fait qu’il représente pour partie une matérialité qui n’est pas l’objet d’un construit social. En cela, il interroge l’épistémologie et la méthodologie des sciences sociales.

Cette JE vise à entreprendre un approfondissement des études menées jusque-là à partir de ce que les sciences sociales - dans leur diversité - ont déjà pu développer. L’enjeu scientifique de la journée est double. L’objectif est 1) épistémologique (réflexions sur la construction d’une analyse scientifique de l’objet « environnement » dans sa perspective matérielle) et 2) pratique (cas d’études de prise en compte de l’environnement dans des travaux de sciences humaines). Il s’agit de questionner les méthodes, les cadrages théoriques et les perspectives épistémologiques qui ont participé à l’étude de l’environnement.

Cette JE est organisée dans le cadre du projet de recherche Influbio (Infrastructures fluviales et biodiversité aquatique. Le cas du canal Seine Nord face à ses biodiversités) financé par le programme Ittecop (Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages) du Ministère de la Transition Écologique. Elle se déroule en coopération avec les réseaux scientifiques de l’INRAE et de l’université de Lille (CERAPS).

La journée d’études se déroulera à distance. Les codes de connexion à la visioconférence vous seront communiqués lors de votre inscription, possible jusqu’au 30 novembre 2020, à l’adresse suivante : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.

Télécharger le programmeThis email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.