Dynamique et gestion des renouées asiatiques à l'échelle paysagère, impacts et perceptions

Responsable Scientifique

André EVETTE
Irstea Grenoble - EMGR
andre.evette [at] irstea.fr

Durée : 36 mois

Mots clé

Renouées asiatiques, paysage, perception, dynamique, gestion

Résumé

Les infrastructures linéaires de transport et leur emprise (ILTe) constituent des corridors facilitant ou ralentissant les circulations d’espèces. Le développement des espèces exotiques envahissantes est généralement lié aux mouvements anthropiques et peut donc être favorisé par la présence et la gestion de ces ILTe. Classées parmi les pires espèces exotiques envahissantes d’Europe et d’Amérique du Nord, les renouées exotiques se développent sur les ILTe et soulèvent des enjeux importants en termes économiques et environnementaux (gestion, sécurité, biodiversité etc.). Des sommes importantes sont ainsi investies pour leur gestion, avec peu de retours sur l’efficacité des différentes méthodes utilisées ou sur le rôle de ces méthodes dans la dynamique paysagère de ces espèces. Le présent projet vient dans la continuité de recherches menées à Irstea Grenoble et à l’ENS de Lyon. Il est construit et conduit en partenariat avec le Cerema de L’Isle d’Abeau, et sera mené avec l’appui de l’expertise du bureau d’étude Concept Cours d’Eau. Il a pour objectifs finalisés la mise à disposition :

  • d’une méthode opérationnelle d’analyse et de cartographie diachronique des renouées à l’échelle paysagère
  • de retours d’expériences et de préconisations de gestion à l’échelle paysagère.

Sur le plan scientifique, le projet permettra une meilleure connaissance des dynamiques spatiale et temporelle des renouées invasives à l’échelle paysagère en lien avec leurs modalités de gestion, leur perception par les différents acteurs, et la biodiversité spécifique et fonctionnelle des écosystèmes environnants. Il s’agit d’étudier sur plusieurs années les facteurs majeurs de développement spatio-temporel des populations de renouées, soit :

  • Leurs modalités de gestion qui elles-mêmes sont dépendantes de leur perception par les acteurs
  • Les facteurs de milieu (biotiques et abiotiques) à l’échelle locale et paysagère
  • Les nouvelles contaminations majoritairement liées à l’activité humaine

Le couplage d’outils de télédétection, relevés et enquêtes de terrain fournira des informations sur la perception et la dynamique paysagère des renouées en lien avec la biodiversité et les corridors écologiques environnants. Cette étude sera menée en parallèle sur trois types d’ILTe, les emprises routières (avec l’appui des gestionnaires concernés), de voies ferrées (avec l’appui de SNCF RESEAU) et de voies navigables (avec l’appui de VNF), elle s’appuiera sur l’examen individuel et sur la comparaison de paysages modèles de ces types d’infrastructures.