Opportunités d'une gestion du Ruissellement Intense autour du réseau ferroviaire pour favoriser la création de Zones Humides ayant un potentiel écologique

Lire le rapport final

Lire l'article publié dans la revue vertigO

Responsable Scientifique

Pascal BREIL
IRSTEA
Pascal.breil [at] irstea.fr

Durée : 12 mois

Mots clé

Zones humides, ruissellement, réseau ferroviaire, cartographie, mesures compensatoires

Résumé

Le gestionnaire délégué de RFF, la SNCF, assure la conception et la gestion d'ouvrages hydrauliques en emprise pour protéger la plate forme ferroviaire, limiter les interruptions de circulation et assurer la sécurité des personnes. Afin de limiter les impacts des débits de ruissellement pluvial provenant de ces différents ouvrages hydrauliques, les restitutions au milieu naturel peuvent être tamponnés par des bassins ou des noues de rétention et/ou d'infiltration.
- L'expérience montre que certaines zones aménagées peuvent évoluer et tendre naturellement vers des écosystèmes de zones humdides (ZH), reconnus pour être des réservoirs de biodiversité.
- Un autre constat est que certaines portions de lignes sont plus exposées à l'aléa de ruissellement intense que d'autres. La raison est que les écoulements de ruissellement n'empruntent pas systématiquement le réseau hydrographique. La crainte, dans une perspective d'aménagement à long terme, est que l'évolution du climat vers des pluies plus intenses n'augmente la fréquence des problèmes constatés.

Il est proposé d'explorer la faisabilité de solutions d'aménagements hydrauliques capables de créer ou de stimuler la biodiversité de différents types de zones humides :
(1) par l'analyse de la compatibilité entre la fonction hydraulique initiale et l'apport de biodiversité, à partir d'une sélection d'ouvrages existants gérés par l'exploitant dans son emprise.
(2) à l'aide d'une modélisation géomatique dédiée à la détection de zones propices aux zones humides qui seront validées par des campagnes de reconnaissance sur le terrain. Le modèle traitera une zone plane en emprise ainsi qu'un petit bassin versant hors emprise traversé par une voie LGV.