Compte rendu de la journée du 15 avril 2014 à Paris, La Défense

Le séminaire intermédiaire des recherches ITTECOP 2012 s'est tenu le 15 avril dernier en parallèle du Transport and Research Arena 2014 (TRA). Dédiée au suivi des projets, cette journée a également permis d'enrichir les travaux ITTECOP avec la présentation de travaux connexes :

- les résultats d'un travail doctoral portant sur la prise en compte des services écosystémiques dans l’évaluation des projets d’infrastructures de transport ;

- un projet européen Life nommé Elia-RTE sur la transformation des emprises forestières des tracés de lignes à haute tension en corridors écologiques en Belgique et en France.

- le projet Trans Fer (Analyse de la transparence écologique des infrastructures ferroviaires et préconisations), issu de l'appel à projets sur la continuité écologique porté par le ministère de l'Écologie.

- ainsi qu'une présentation du club infrastructures linéaire et biodiversité (CIL&B) et notamment l'appel à proposition de recherches 2014 lancé en collaboration avec le programme ITTECOP .

Au-delà des avancées de chaque projet, trois points émergent des travaux présentés et des échanges entre les participants : (1)de l'usage des modèles de prédiction, (2)sur les méthodologies mobilisées par les équipes de recherche et (3) sur l'intégration des sujets d'étude dans un environnement plus vaste. Le programme et les présentations (.ppt) sont disponibles, en anglais, sur le site du programme.

De l'usage des modèles de simulation

Les travaux de Graphab (Graphes paysagers pour évaluer et atténuer l'impact des grandes infrastructures de transport sur les espèces) et Impact (ITT et modélisation paysagère pour l'appréciation dynamique des impacts sur le territoire) s'appuient sur des modèles pour représenter les paysages et simuler les impacts des infrastructures. Au-delà des spécificités de chacune des recherches, les intervenants ont spécifié que les outils développés, les modèles, devaient être mobilisés et adaptés aux questions et enjeux posés. Ainsi, le projet Impact, développe, sur la base d'une plateforme de modélisation « Ocelet », des modèles spécifiques co-construits avec les acteurs. Des travaux sur les interactions entre l'Outarde canepetière et la LGV ont été présentés. La construction du modèle étant une source importante d'apprentissage, l'élaboration avec les futurs utilisateurs du modèle permet d'améliorer sa qualité, sa pertinence, et son utilisation futures. Le modèle économique d'évaluation des services systémiques s'appuie également en fonction des services étudiés sur les données et services les plus proches du terrain disponible. Ainsi, le développement d'outils d'aide à la décision est présent dans les différents modèles présentés.

L'inscription du territoire, objet de recherche, dans un vaste paysage

L'enjeu de l'inscription de l'objet d'étude dans un environnement plus vaste avait été abordé lors des dernières journées ITTECOP de septembre 2013 à Sophia-Antipolis grâce au projet Plateforme (Plateformes multimodales de transports et services. Delta 3 - Dourges (62), Canal Seine Nord Europe, Eterpigny-Barleux (80)) qui traitent de l'intégration de la plateforme tant dans le paysage local, que son rôle au niveau national ou international. Le projet Ecofrich (Quel devenir écologique et social des territoires - friches, habitats, terres cultivées -à proximité du Grand Stade de Lille-Métropole ? Analyse des ITT et opérations urbaines programmées et étude des possibles) regarde également la manière dont un projet d'infrastructure sportive impacte un territoire et affecte les connexions avec son environnement.

En miroir de cette insertion des projets d’infrastructure dans un environnement plus large, certains projets ITTECOP regardent avec attention les « interstices » qui émergent suite à l'insertion d'infrastructures sur un territoire. Ces aspects sont abordés par le projet « La nature au bord de la route - 2 », Ecofrich et dans une certaine mesure Jumelage (Évaluation des effets du jumelage des ITT sur le fonctionnement et la perception du territoire. Approches diachroniques, cas pratiques et méthodologies d'objectivation).

Une construction de méthodologie interdisciplinaire

Les projets portés par le programme ITTECOP ont notamment comme spécificité d'être interdisciplinaires et de s'appuyer sur un territoire de projet. Ces « contraintes » imposées par les appels à projets de recherche permettent, outre l'aspect recherche appliquée, de développer des méthodologies de recherche spécifiques. Ainsi des visites de terrain par l'ensemble de l'équipe (interdisciplinaire) comme elles ont été présentées par les équipes de D-Transect, Jumelage et Nature-Route 2 assurent une meilleure interconnexion entre les connaissances scientifiques, et permettent de passer de la juxtaposition à la confrontation.

Consulter le programme de la journée ITTECOP 15 avril 2014
Consulter les supports aux présentations de la journée (en anglais)