Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages

TVB-PNRA-RTE

Pour une infrastructure énergétique, écologique et sûre en Ardenne
Projet: Labellisé

Responsable(s) Scientifique(s) :

Peroz
Matthieu
/ Organisation: Parc naturel régional des Ardennes
direction@parc-naturel-ardennes.fr
Viviane
Degret
/ Organisation: RTE

Rapports & Synthèses


Présentations & Poster

Présentation

Valorisation


TVB-PNRA-RTE – Pour une infrastructure énergétique, écologique et sûre en Ardenne
En tant qu’usager des espaces naturels, l’entreprise RTE est directement concernée par les enjeux de protection de la biodiversité. En effet, près de 15 000 km de couloirs de lignes traversent des espaces naturels protégés, dont 48% sont des sites Natura 2000.

En milieu forestier, la gestion de la végétation sous les lignes à haute et très haute tension est cruciale. En effet, aucun arbre ne peut s’approcher de trop près des câbles au risque de provoquer une coupure de courant et compromettre la stabilité de l’approvisionnement électrique. En 2011, RTE s’est impliqué dans le programme européen LIFE Elia-RTE, qui vise à expérimenter de nouveaux dispositifs et modes de gestion des tranchées forestières, intégrant les enjeux de préservation de la biodiversité, de sécurité électrique, et les aspirations des parties prenantes. Ce projet, qui prendra fin en décembre 2017, a permis de développer une gamme de solutions techniques en ingénierie écologique mais aussi de modalités de partenariats.

Forte de ce potentiel, RTE poursuit la démarche sur trois années (2018-2020), sur le périmètre du Parc Naturel Régional des Ardennes (PNRA). Comme précédemment, les acteurs du territoire, propriétaires publics et privés, gestionnaires des forêts, exploitants forestiers et agricoles et associations liées à la conservation de la nature co-construirons le projet. Le site d’expérimentation retenu, le Nord-Ouest du Département des Ardennes, est une zone largement couverte de forêts et dont le maillage électrique est dense, compte tenu de la proximité de la centrale nucléaire de Chooz.

Les retours d’expérience de ce projet permettront de créer un guide utile aux gestionnaires d’infrastructures linéaires pour d’autres territoires forestiers localisés partout en France, et pas seulement dans des espaces naturels protégés. Ce guide de valorisation des emprises par la végétation intégrera la participation active des forces vives locales à la mise en œuvre d’une « nouvelle façon de faire » tout en contribuant à la politique la stratégie nationale pour la biodiversité 2011-2020 du Ministère de la transition écologique et solidaire qui fixe pour ambition de « préserver et restaurer, renforcer et valoriser la biodiversité, en assurer l’usage durable et équitable, réussir pour cela l’implication de tous et de tous les secteurs d’activité ».