Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages

ERC-Lynx

Eviter, réduire et compenser le risque de mortalité du Lynx par collision avec les véhicules de transport
ITTECOP Apr 2017
Projet: Recherche
En cours

Responsable(s) Scientifique(s) :

Olivier
Gimenez
/ Organisation: CEFE/CNRS

Rapports & Synthèses


Présentations & Poster

Présentation

Valorisation

Site Internet du projet
: lien

Eviter, réduire et compenser le risque de mortalité du Lynx par collision avec les véhicules de transport

Le projet « Eviter, réduire et compenser le risque de mortalité du Lynx boréal (Lynx lynx) par collision avec les véhicules de transport » a pour objectif de mettre en commun, compléter et exploiter les résultats de précédents travaux en lien avec la viabilité des populations de lynx, les risques de collision lors du franchissement d’infrastructures de transports terrestres (ITT) et les mesures correctrices. Notre équipe développera un outil opérationnel sur lequel les opérateurs techniques pourront s’appuyer dans leur processus de prise de décision nécessaire à l’aménagement du territoire.

Ce projet de recherche appliquée à portée opérationnelle rassemble un ensemble diversifié d’acteurs (publics et privés ; chercheurs, gestionnaires d’espaces naturels et spécialistes des carnivores ; gestionnaires d’infrastructures et spécialistes en charge de l’ingénierie des routes et de la planification des transports, etc.) autour d’une espèce et problématique à enjeu élevé.

Nos principaux objectifs sont de contribuer :
(1) Au maintien d’une connectivité écologique fonctionnelle entre les habitats favorables du Lynx et à la mise en œuvre de mesures correctrices permettant d’éviter, de réduire ou compenser le risque de collision.
(2) A la création, l’utilisation et l’appropriation d’un outil innovant et robuste en vue de renforcer la mise en œuvre de politiques publiques d’aménagement du territoire telle la Trame Verte et Bleue et ses déclinaisons régionales. Le déploiement d’un tel outil constituera une aide à la décision dans le choix, la localisation et l’entretien de mesures correctrices prioritaires sur lesquelles orienter les efforts d’aménagement et de financement.

Dans cette perspective, nous nous appuierons sur des outils et des données disponibles qu’il s’agira de mettre en commun, d’actualiser et de compléter, à savoir :
• Des données sur les cas de collision de lynx (routiers ou ferroviaires) et les facteurs structurels externes (combinaison de l’orographique locale, de la présence d’ITT et de leurs caractéristiques) ;
• Un modèle statistique prédictif permettant d’identifier les zones potentielles à fort risque de collision pour le Lynx ;
• Un modèle spatialement explicite individu-centré (SEPVA) permettant de prédire la viabilité et l’extinction des populations de lynx nourri par les données d’écologie comportementale et de dynamique des populations sur le Lynx et les prédictions du modèle de collision.
• Un logiciel convivial, reposant sur le modèle SEPVA pour l’utilisateur non-spécialiste, de modélisation par l’utilisation de la plate-forme de développement R. Une démarche de construction et d’accompagnement de l’outil et de la plate-forme sera menée en Sciences Humaines et Sociales à toutes ses étapes sur l’un des terrains d’étude.

Ce projet s’inscrit dans une démarche prospective et opérationnelle qui s’attachera à tisser un lien fort entre la recherche scientifique, les enjeux des territoires et les besoins des gestionnaires/opérateurs des ITT. Il contribuera à la mise en œuvre de politiques publiques nationales (TVB, SRCE/SRADDET, doctrine « Eviter, Réduire, Compenser ») par le test sur plusieurs sites pilotes en France et retenus prioritairement dans chacune des régions concernées (Vosges et Jura). Ce projet s’appuiera sur l’échange d’expériences, de savoir-faire et de bonnes pratiques notamment avec des partenaires de l’Union Européenne et/ou transfrontaliers (Allemagne et Suisse).