Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages

INFLUBIO

Infrastructures Fluviales et biodiversité aquatique - le cas du Canal Seine Nord face à ses biodiversités
ITTECOP Apr 2017
Projet: Recherche
En cours

Responsable(s) Scientifique(s) :

Gabrielle
BOULEAU
/ Organisation: IRSTEA Bordeaux
gabrielle.bouleau@irstea.fr

Rapports & Synthèses


Présentations & Poster

Présentation

Valorisation


Infrastructures Fluviales et biodiversité aquatique - le cas du Canal Seine Nord face à ses biodiversités

Le projet se propose d’étudier les dispositifs de gestion de la biodiversité dans le cadre de la transformation et de la maintenance des infrastructures fluviales du Canal Seine-Nord dans un contexte de fortes perturbations écologiques. Il s’agit d’analyser d’une part les enjeux liés au développement économique via l’aménagement des infrastructures fluviales du canal Seine-Nord et d’autre part les enjeux locaux d’aménagement du territoire (schéma régional de cohérence écologique, gestion transfrontalière de la biodiversité), de controverses en matière de gestion de la biodiversité (renaturation, restauration, espèces envahissantes, etc.) et d’usages sociaux et économiques de la biodiversité. Cela permettra de saisir les conciliations et les difficultés pour gérer la biodiversité présente sur le canal, en intégrant la diversité des échelles de pouvoir (européen, national, régional, etc.), d’acteurs et d’usages du canal, que ça soit autour des canaux (dimension patrimoniale, commerciale et touristique), au niveau régional et transfrontalier.

Cette analyse offrira la possibilité d’étudier les représentations et les motivations des acteurs concernés, qu’ils soient privés (opérateurs de transports, entreprises et usines, associations de riverains, fédérations de pêche, cabinets d’étude environnementale, etc.) ou publics (collectivités, Agence de l’eau, etc.) et de saisir les controverses politiques et écologiques autour du projet du Canal. À cette analyse s’ajoutera une phase prospective des conditions politiques et éthiques (dans le sens des éthiques environnementales) nécessaires pour une gestion dynamique de la biodiversité, qui intègre l’ensemble des contraintes sociales, politiques et écologiques liées aux différents acteurs du territoire. Ce projet a ainsi pour ambition de fournir des clés de compréhension pour une gestion de la biodiversité dans le cadre d’aménagement d’infrastructures fluviales et dans un contexte de crise de biodiversité.