Infrastructures de transports terrestres, écosystèmes et paysages

LIGNES CREATIVES

Le défi d’un projet créatif de paysage pour les lignes à haute tension et les infrastructures routières : action publique, paysage et biodiversité
ITTECOP Apr 2017
Projet: Recherche
En cours

Responsable(s) Scientifique(s)

Patrick
MOQUAY
/ Organisation: LAREP
p.moquay@ecole-paysage.fr

Valorisations


Le défi d’un projet créatif de paysage pour les lignes à haute tension et les infrastructures routières : action publique, paysage et biodiversité

Le projet LIGNES CREATIVES interroge les dispositifs d'accompagnement territorial, paysager et écologique des projets d'infrastructure routière d’une part, des lignes de transport électrique d’autre part, entre France et Pays-Bas. La référence de départ est la politique française du « 1% paysage et développement » et celle aux Pays-Bas du 1% « art et paysage », qui s’appliquent, depuis plusieurs décennies, aux infrastructures autoroutières, avec pour objectif d’apporter des dimensions paysagères, territoriales, culturelles, en amont ou en accompagnement du projet. Il s’agissait de promouvoir une démarche complexe, qualitative, à adapter à chaque territoire, mais surtout une démarche de projet rompant avec les outils réglementaires habituels, y compris en matière de politique de paysage. Rien de tel n’a été appliqué aux infrastructures de transport d'énergie : ont été mises en place surtout des réglementations environnementales, dominées par la réduction des impacts plus que par la projection de nouveaux paysages. Cherchant à relier démarche écologique et démarche paysagère, une demande émerge fortement pour que les lignes routières ou électriques réconcilient, par un accompagnement de l’amont à l’aval du projet, les enjeux du cadre de vie, des paysages, avec ceux des écosystèmes et d’une amélioration des fonctionnalités écologiques. Trois axes organisent la recherche :

  • comparer deux types d’infrastructures (routes et lignes HT) et deux cultures juridiques et de conception (française et néerlandaise) ;
  • évaluer des situations concrètes permettant de lire les jeux d’acteurs ainsi que les résultats des actions mises en oeuvre ;
  • accompagner des opérateurs, afin d’engager une démarche de recherche action. Il s’agira d’expérimenter sur un projet en discussion une procédure de co-création d’un projet de territoire optimisant les facteurs paysagers et écologiques, sur le modèle des démarches de design territorial.

Les résultats attendus du projet Lignes Créatives sont tout d’abord un bilan de dispositifs publics d’accompagnement ayant une visée territoriale et de projet, d’un double point de vue paysager et écologique. Ainsi devraient s’éclairer les conditions pour une hybridation entre les approches écologique et paysagiste. Sur un autre plan, l’objectif est un meilleur accompagnement territorial des projets : on cherchera à dégager des recommandations pour stimuler une atmosphère positive, de co-création de nouveaux paysages par ces infrastructures, inclusive des dynamiques écologiques comme des perceptions et des pratiques sociales.

Pour y parvenir, l’ENSP et WUR ont programmé sur 3 ans une recherche-action faisant intervenir, en plus des chercheurs : un stagiaire, deux post docs et des étudiants lors de workshops partagés entre la France et les Pays-Bas, qui interagiront avec les acteurs politiques, habitants et aménageurs des territoires. Le projet comprend un état de l’art et l’historique des dispositifs d’accompagnement territorial des infrastructures. L’analyse des cas choisis sera alimentée par des enquêtes compréhensives, ainsi que la réalisation et les résultats de workshops réalisés sur les sites préalablement choisis ; le croisement de recherches en sciences sociales et par le projet composeront des résultats exposés lors du colloque final.

 

Le webdoc ITTECOP

webdoc home